Accueil

Transition climatique : GreenPlease

Quand Saint-Jo décide de se mettre au vert…

La naissance de GreenPlease et du site web GreenPleasePlus

L’année dernière, la volonté de nombreux élèves de participer aux fameuses « marches pour le climat », la micro-manifestation qu’ils ont réalisée dans la cour de récréation et les nombreuses questions qu’ils ont posées en classe en rapport avec le réchauffement climatique sont autant de « petits gestes » qui ont poussé un groupe de professeurs à s’intéresser à la volonté des jeunes de changer les choses. 

Une cellule a donc vu le jour au collège. Dans un premier temps, les professeurs se sont réunis pour définir les premiers objectifs de ce groupe. Très vite, et grâce à un coup de génie de Mme Broca, un nom est trouvé à la cellule. Un joli jeu de mots qui correspond parfaitement à l’envie des professeurs de suggérer des idées, sans jamais les imposer et de proposer des solutions, loin de la culpabilité parfois insufflée par les médias. Voilà comment la cellule GreenPlease est née.

Un beau logo (merci, Mme Dechêne) et quelques réunions plus tard, nous étions prêts à présenter le projet à ceux qui devaient en être les principaux acteurs : les élèves. Nous nous attendions à recevoir quelques candidatures, mais, très vite, les inscriptions se sont emballées. Plus de 200 élèves ont répondu à l’appel. Même si ce grand nombre de participants nous a donné quelques sueurs froides (pour une question d’organisation), le succès de la cellule ne fait que démontrer une chose essentielle : nos élèves sont prêts à se bouger, ils sont motivés et ils ont de vraies opinions à défendre. 

Le but de GreenPlease est multiple. Nous souhaitons démontrer que nous pouvons changer les choses à petite échelle, qu’il n’y a pas de «  geste trop petit » pour tenter de répondre aux enjeux climatiques et qu’un courant « positif » et bienveillant peut contrer les discours alarmistes et moralisateurs qui sont omniprésents à l’heure actuelle. Nous souhaitons également permettre aux élèves d’apprendre à faire entendre leur voix, à trouver des solutions réalistes et réalisables pour améliorer une situation donnée, à travailler main dans la main avec des jeunes et des moins jeunes pour construire un avenir répondant davantage aux valeurs selon lesquelles ils souhaitent vivre. 

Mais, concrètement, qu’est-ce que ça va donner ? Nous avons demandé aux élèves leurs idées et quels projets ils avaient envie de concrétiser. Etant donné le nombre inespéré d’élèves souhaitant s’investir, et la diversité des idées qui ont fusé, nous avons décidé de scinder la cellule en plusieurs projets qui seront portés par deux ou trois professeurs. Les élèves se sont alors inscrits dans le projet de leur choix et des réunions sont organisées régulièrement entre profs et élèves pour discuter des idées de chacun. 

Pour l’instant, six projets sont en cours de réalisation : la « team sensibilisation » a créé un site permettant de réfléchir à des questions de fond sur l’écologie, de fournir un lieu de débat, de relayer ce qui se fait à St-Jo ainsi que les bonnes pratiques qu’ils ont envie de promouvoir  pour lutter contre le réchauffement climatique.

Le site web s'appelle logiquement GreenPlease Plus : il vise à sensibiliser aux problèmes climatiques, à approfondir des thématiques environnementales variées, à rappeler et annoncer les divers événements liés à Greenplease au sein de l’école et à réunir pour ainsi entretenir un échange d’idées, des discussions et de débats.

De plus, la team « Do it yourself » travaille sur des ateliers de produits faits maison qui sont organisés lors d’animations au Collège (échanges linguistiques, fancy fair, etc.). La « team alimentation » cherche à promouvoir les collations saines et une vente de pommes est organisée une fois par semaine pendant les récréations, de septembre à février.

L’équipe « événements », quant à elle, s’occupe de faire participer notre Collège à des activités pouvant éveiller les consciences (conférences, pièces de théâtre, etc.) ou encore d’organiser des « journées clés » comme les journées « 0 déchet » ou « Tous à vélo ». 

Un autre projet qui verra bientôt le jour est celui de la vente groupée de gourdes en inox et de « bock and roll » au sein de l’école. Et pour finir, la « team donnerie » vise à mettre en place un endroit où il sera possible de donner une seconde vie à un objet dont on n’a pas/plus besoin. 

Vous l’avez compris, tout cela est encore, pour le moment, à l’état de chantier, ce n’est qu’un début, mais avec une telle équipe d’élèves et de professeurs impliqués et travaillant conjointement, nous en sommes désormais certains, la cellule GreenPlease a de beaux jours (verts !) devant elle. 

Plus d'informations récentes sur le site web GreenPleasePlus